Nostalgie: Les jeux de direction Underworld 1996 –> 2006

La présente honore un des projets les plus ambitieux de la carrière d’Yvan Roy dans l’industrie de la bicyclette.  C’est en 1996, après avoir œuvré dans l’importation et la distribution de composantes prestigieuses à l’échelle canadienne, que Yvan Roy convainc son père d’investir pour équiper la boutique La Porte a bicyclette de machines et d’outils qui lui permettront de réaliser un rêve!

Yvan ne compta jamais les heures supplémentaires, ni les longues journées d’hiver, consacrées à l’élaboration de prototypes avec les machinistes qu’il engageait.  Il décortiqua toutes les facettes et les façons possibles d’améliorer certaines des meilleures pièces disponibles sur le marché. Ayant déjà un bagage de connaissances et aussi bénéficiant de l’avis de son père passionné, il pût tester plusieurs concepts dans les conditions les plus extrêmes.

Parmi les pièces de vélo que Yvan a inventé, le jeu de direction Underworld génération 5 fut surement sa preuve de compétence la plus convaincante.   C’est après la sortie d’un article dans Mountain Bike Action, que les Grands dans l’industrie du vélo ont commencé à considérer Yvan Roy comme un technicien élite.Voici les innovations d’Yvan Roy dans la conception du jeux de direction Underworld, qui ont fait avancer la technologie:

Un ratio douceur/étanchéité des roulements encore inégalée à ce jour, obtenu par un protocole révolutionnaire de l’installation des cartouches dans les coupes

Un design d’escalier anti-poussière innovateur qui empêche toute saleté de grimper vers les roulements internes

Trois joints toriques au lieu de un, pour une étanchéité centrale à toutes épreuves & une absorption des vibrations encore inégalée à ce jour

Un concept unique permet un support total et une distribution égale des charges sur 100% de la surface intérieure de la cartouche, rendant le jeu latéral physiquement impossible, même si le chapeau de direction & la potence ne sont pas bien ajustés

Il n’y a que quelques centaines de jeux de directions Underworld installés sur des vélos éparpillés sur le globe.  Nous sommes persuadés que prêt de 100% de ces directions sont encore en service aujourd’hui, en partie pour les raisons suivantes:

Les roulement n’offrent aucune résistance.  Ce qui permet au guidon de s’aligner lui-même en les roches à haute vitesse.  Aucun effort pour faire tourner le guidon du vélo.  Nervosité accrue du devant de la bicyclette.  Les saleté sont confrontées à un défi de taille, pour escalader les marches de l’escalier anti-poussière de la bague de fourche.  Aucun élément ne peut traverser les 3 joints toriques dans le « bearing cap ».  La section « wedge » est par le fait même plus large, permettant une distribution en douceur des charges axiales.  Le support total des cartouches élimine toute possibilité de bruit de craquement, distribuent les charges sur une surface, au lieu d’un coin.  C’est expressément pour cette raison que l’usure ce développe avec le temps dans les jeux de direction de bicyclette…  Enfin, la présence de matériel rend le jeu latéral pratiquement impossible.

Si vous êtes un de ceux qui en utilisez un, et bien merci beaucoup d’avoir cru en nous.  Sachez que vous êtes propriétaire d’une pièce de vélo qui à déjà été comparée au saint graal, par Mountain Bike Action!